Dans mon temps… Vision d’une entrepreneure sur les couches lavables et l’entrepreneuriat

1 commentaire

En 2022, 10 ans se seront écoulés depuis le début de mon aventure. Une aventure passionnante qui a rapidement surpassé mes rêves et qui m’a permis, pour la première fois de ma carrière, de me sentir à ma place, pleinement. Mon parcours d’entrepreneure s’est développé et adapté. Il aurait été tout autrement pour une autre personne. Durant mes 10 dernières années, j’ai souvent appuyé sur les freins par crainte de me tromper ou par manque de confiance en mes capacités. C’est stimulant de se lancer en affaires, mais ça vient aussi avec son lot de stress! D’autant plus que « dans mon temps », les couches lavables, ça faisait encore vraiment peur …

Bon, c’est un grand mot « dans mon temps », mais quand j’ai commencé mon entreprise de couches lavables, les familles optaient en grande majorité pour des jetables, parce que des lavables, c’était trop « grano »! Je ne connaissais qu’une seule personne qui utilisait des couches lavables autour de moi et très peu de garderies les acceptaient. Le pronostic de croissance ne semblait pas évident de prime abord! 

Puis, j’ai fait des salons, petits et gros, dans lesquels les gens préféraient coller les kiosques d’assurance que de s’approcher de notre kiosque de couches lavables. J’ai eu des tonnes d’idées de promotions, en passant par des rabais sous forme de carte postale dans les quartiers moins bien nantis jusqu’à une publicité télé. Pour ceux qui ont vécu les Salons Maternité Paternité des dernières années, vous comprenez que le vent a tourné complètement ces dernières années. Les couches lavables ont de plus en plus la cote et je suis fière que La Petite Ourse ait pu faire partie de cette belle évolution.

L’utilisation des couches lavables a tranquillement fait son chemin et le nombre de personnes qui optent pour celles-ci ne cesse de croitre. Même les années de pandémies nous ont montré que les couches lavables sont réellement un bien essentiel. Malgré tous les côtés néfastes de la pandémie, elle aura au moins pu aider à faire connaitre cette alternative puisque les couches lavables ont su répondre aux besoins d’autonomie et de sécurité de nombreux parents. 

Se lancer en affaires est parfois réfléchi, mais plus souvent encore, il relève d’une petite action, puis d’une autre qui, toutes mise ensemble, fait ce que La Petite Ourse est devenue, une entreprise présente dans plusieurs pays, devises et langues différentes. Le premier pas n’a pas été si difficile, mais la détermination doit être au rendez-vous pour passer au travers d’embuches. 

Après près de 10 ans en affaires, je peux maintenant affirmer que je n’ai jamais regretté d’avoir pris ce premier pas et que ceux qui suivront ensuite ne feront que solidifier cette belle aventure. Et si je peux me permettre pour tous ceux qui hésitent de faire le premier pas… Vas-y! Tu ne peux pas regretter d’avoir essayé!

1 commentaire

  • Publié le par Veronique

    Je suis très contente d’encourager une entreprise d’ici et j’ai hâte que bébé grandisse pour utiliser que vos couches. Il n’a que 2 semaines et pèse 7 lbs, alors que toutes les couches que nous avons sont pour 10 lbs ;). Bref, bon succès à vous :)

Laissez un commentaire

Vous vous êtes enregistré avec succès!
Cet email a été enregistré